Le guide de votre bien-être à domicile

Yoga

Les positions et exercices du Yoga

yoga

© Vision Images

Dans l’imaginaire collectif, le Yoga correspond à un ensemble de torsions, plus complexes les unes que les autres. Certes, les postures jouent un rôle central dans la pratique des yogis, mais les positions sont bien plus que de simples fantaisies avec son corps, elles sont des exercices pour apprendre à mieux se connaître et à mieux vivre.

Principales postures du Yoga

Les noms des postures au Yoga paraissent toujours exotiques. Ils sont naturellement empruntés à l’environnement de l’Inde d’où le Yoga est originaire. Ainsi, l’on retrouve tout d’abord la position du lotus mudra : en tailleur, les mains sur les genoux, elle demande à se pencher en avant en expirant et à se relever lentement en inspirant tout en gardant l’équilibre. Cela permet de renforcer les lombaires et de placer correctement les organes dans l’abdomen.

Le Cobra fortifie pour sa part les ligaments et tonifie les glandes endocriniennes : elle consiste pour schématiser à être allongé sur le ventre puis à relever le buste en s’appuyant sur ses bras tout en gardant les jambes tendues.

Pour assouplir la colonne vertébrale, rien de mieux que la posture de la pince. Partant d’une position allongée sur le dos, elle demande à relever le buste tel un arc-en-ciel jusqu’à ce que les mains puissent toucher la plante des pieds. Pour ceux qui s’intéressent à leur silhouette, cet exercice travaille également, avec une grande efficacité, les abdominaux.

La demi-chandelle est, pour sa part, une posture renversée. Etendu sur le dos, le pratiquant redresse ses jambes jusqu’à la verticale, dégage ensuite son bassin du sol et le relève au-dessus de la tête. Les jambes se retrouvent alors parallèles à la tête. La posture, par l’afflux sanguin qu’elle apporte, est réputée très bonne pour les facultés cérébrales et le c½ur.

De nombreuses variantes existent telles que l’arc, l’arbre, le poisson, la demi pince, la charrue ou encore la mouette, ainsi que des postures complexes et difficiles qu’il n’est possible de réaliser qu’avec de l’expérience. Plus on progresse dans la connaissance du yoga, plus les yogis élèvent le niveau de difficultés en passant par des postures intermédiaires.

La salutation au soleil

La salutation au soleil occupe une place un peu à part dans la pratique du Yoga. Il s’agit en fait d’un enchaînement de postures qui pourrait s’apparenter à une forme de rituel ou de prière. A l’origine, l’exercice est un geste du matin fait en l’honneur du soleil qui se lève et qui va apporter son énergie à la Terre. Un quart d’heure par jour consacré à la salutation au soleil équivaut à une séance quotidienne de yoga. L’ordre de succession des postures combiné à une bonne respiration est important. La concentration qu’exige cet exercice est une façon idéale d’entrer dans la journée. Notons qu’il existe en réalité plusieurs salutations au soleil différentes selon les écoles. Par ailleurs, certains y voient un simple exercice physique de mise en forme quand d’autres lui attribuent des vertus spirituelles. La salutation au soleil reste la plupart du temps un cycle de 10 à 12 positions. Attention, l’exercice est déconseillé aux femmes pendant les premiers jours de la menstruation et en cas de grossesse.